Les 2 paramètres à prendre en compte pour un money management costaud en trading

credit-squeeze-522549_640Le money management est au trader ce que le parachute est à l’aviateur… Une sécurité indispensable à sa survie. Il est clair que pour gagner de l’argent, le trader se doit d’accepter d’en perdre régulièrement, c’est inévitable. Pour cela, il va donc mettre en place un système qui lui permettra de préserver son capital un maximum en établissant des règles strictes et devra également s’infliger une auto-discipline d’acier afin de respecter ces dernières… Mais de quelles types de règles se compose le money management ?

1 – Préserver son outil de travail, le capital

Le perte maximum acceptée par position

La première règle que le trader devra mettre en place est celle qui consiste à se fixer une perte maximum à accepter par position. Il est bien évident que sur un capital de 50.000$ par exemple, le risque de perte maximum sur un seul trade ne sera pas de 10.000$ (20%) car il suffirait de 5 pertes d’affilés pour que le trader voit son capital décimé.

En règle générale, le risque établi par le trader se situera entre 0,1% et 5% de son capital suivant son style (day-trading, swing-trading, scalping) et de son niveau. Par exemple, il est fortement conseillé pour un débutant de commencer avec un risque minimum (0,1%) et de revoir progressivement son risque en fonction de l’évolution de son niveau.

En ce qui me concerne (day trading sur actions US), l’idée est de débuter avec 0,1% du capital risqué par position et de me fixer un objectif de 0,90% de performance hebdomadaire. Si cet objectif est réalisé durant 2 voire 3 semaines consécutives, alors le risque par position se verra évoluer de 0,1% à 0,15%, l’objectif hebdomadaire évoluant lui aussi en conséquence, et ainsi de suite…

achievement-18134_640Cette stratégie de money management permet de faire évoluer votre performance et donc votre capital de manière exponentielle mais ATTENTION, nous venons seulement de voir la première règle, à savoir la mise en place d’un risque maximum par positionnement, mais si vous faites 200 trades dans la journée en ayant perdu 80% de ces derniers, dans quel état sera votre capital ainsi que votre moral ?

La perte maximum acceptée sur différents horizons de temps

investment-2400559_640Une fois la perte maximum acceptée par trade bien définie, il sera fortement conseillé au trader de se fixer une limite de perte par jour, par semaine, et même pourquoi pas par mois. Encore une fois, avant même de penser à gagner de l’argent, il est indispensable de protéger un maximum et par tous les moyens son outil de travail, autrement dit son capital alloué au trading.

En fixant une limite de perte sur différents horizons de temps, le trader évitera de dilapider son capital dans le cas ou il entrerait dans un comportement d’irrationalité, de suractivité et donc de folie. N’oublions pas qu’un trader reste avant tout un être humain, d’où l’importance pour celui-ci de réaliser un travail psychologique et mental considérable avant même de prendre ses premiers trades. Je me souviens d’ailleurs que le premier module de la formation Master TKL que j’ai suivi était entièrement consacré à la psychologie, et c’est une fois en situation devant mes écrans que j’ai consciemment réaliser l’immense importance de cette partie, mais nous y reviendrons juste après…

no-987086_640Donc pour reprendre mon exemple personnel, au même titre que le risque fixé par position, la perte maximale sur les différents horizons de temps établie évoluera également en fonction de votre niveau. Pour ma part, avec un risque de 0,1% par trade, ma perte maximum journalière sera de 0,3%, ce qui m’obligera à retirer mes mains du clavier en cas de 3 pertes consécutives. Cette situation m’indique clairement que je ne suis pas au meilleur de ma forme ou bien que j’ai tenté de trader un marché mou et pas optimal ce qui dans tous les cas, m’amène à stopper net mon activité de trading pour la journée et à me remettre en question !

2 – Les indicateurs clés dans le suivit de la performance du trader

dial-icon-2797347_640.pngSi d’un côté il est indispensable de fixer des règles obligatoires pour la préservation de son capital, le trader devra également être capable de mesurer avec précision sa performance afin d’être conscient des critères sur lesquelles ils devra travailler afin de l’optimiser davantage.

Le pourcentage de réussite

Cet indicateur doit être en permanence connu par le trader. En effet, celui-ci lui indique clairement si ses trades gagnants sont plus nombreux que ses trades perdants et vice versa. Cet indicateur se calcul  simplement de la manière suivante:

%réussite = Nombre de trades gagnants / Nombre de trades TOTAL

Exemple: Un trader qui aura pris au total 76 trades dont 44 seront gagnants, aura un pourcentage de réussite de: 44 / 76 = 58%

L’ideal vous me direz sera d’avoir un pourcentage de réussite d’au moins 50% et je vous répondrai bien évidemment que oui, cependant un trader pourra également dégager une performance positive avec un %réussite inférieur à 50% mais pour cela son Pay Off Ratio (POR) devra être extrêmement costaud. Pas d’inquiétude, nous allons étudier cet indicateur juste après.

Pour ma part ainsi que pour une logique majorité des traders, le %réussite à soutenir sur la durée sera d’au minimum 55/60% ce qui veut dire que la majorité des trades sont gagnants ce qui valide l’efficacité de la stratégie de trading en ce qui concerne le positionnement et pour être plus précis, le timing d’entrée de chaque trade.

Toutefois, s’il est possible de dégager une performance positive avec un %réussite inférieur à 50%, il est également possible d’avoir une performance négative avec un %réussite supérieur à 50%… Pourquoi ? Encore une histoire de POR. Mais qu’est-ce que ce fameux POR ?

Le Pay Off Ratio (POR)

Cet indicateur est également très important pour le trader car celui-ci lui révèlera si ses gains en moyenne sont plus élevés ou moins élevés que ses pertes moyennes. Cet indicateur se calcul de la manière suivante:

POR = Gains moyens / Pertes moyennes

Exemple: Un trader à gagné en moyenne 76$ / trade et perdu en moyenne 62$ / trade, son POR est donc de 76 / 62 = 1,23

Vous remarquerez donc que l’idéal sera de maintenir un POR supérieur à 1 ce qui validera la stratégie en matière de gestion de position du trader car en effet, cela signifie que le trader gagne en moyenne sur chaque trade gagnant plus qu’il ne perd sur chaque trade perdant. Cependant, au même titre que pour le %réussite, il est possible de générer une performance positive avec un POR inférieur à 1 et vice versa, négative avec un POR supérieur à 1, d’où l’importance, vous l’aurez compris, de maintenir un juste équilibre entre ces deux indicateurs, le %réussite et le POR.

L’idéal en ce qui me concerne afin d’entretenir une performance intéressante sera de maintenir une bonne stabilité des deux indicateurs en visant un %réussite d’au moins 60% avec un POR d’au moins 1,50. Ceci étant dit, c’est bien malheureusement plus facile à dire qu’à faire !

play-1014042_640En effet, à court terme ces deux indicateurs risquent d’être volatiles ce qui est normal et je m’explique: En analysant votre performance chaque semaine, les chiffres révélés par les indicateurs seront parfois plus bas, bien plus bas, plus haut ou bien plus haut que la semaine précédente ou celle d’avant. L’important sera donc de travailler et d’adapter sa stratégie en permanence afin de maintenir et de stabiliser ces indicateurs au niveau souhaité sur le long / très long terme.

En conclusion

Encore une fois ce n’est bien évidemment pas la seule manière de construire un money management et de suivre sa performance en continue, d’autant plus que cela peut dépendre non seulement de votre style de trading mais également de votre personnalité et votre aversion au risque.

Cependant pour un day trading sur action US, ce qui est mon cas, cette méthode est particulièrement efficace pour une personne qui comprend l’importance de préserver son capital avant de viser la performance.

Gardez bien en tête que le trading c’est comme le business, l’argent ne tombe pas du ciel ! Il est donc primordial dans un premier temps d’apprendre à l’apprivoiser petit à petit et à s’en servir intelligemment, sinon c’est l’argent qui se servira de vous…  Seul le travail paye à long terme ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une longue vie prospère dans le monde du trading !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s