Quitter son job pour faire du trading ? Oui mais avec une stratégie solide !!!

Une question a tendance à revenir régulièrement de la part des personnes qui souhaitent se lancer dans le trading: dois-je quitter mon job pour faire du trading ? L’ayant fait moi-même, j’estime être bien placé pour vous dire que c’est possible et ainsi vous donner quelques conseils pour le faire sans prendre de risques inconsidérés.

Soyez sûr avant de vous engager !

Avant toute chose, il est clair que vous devez savoir si oui ou non vous êtes prêt à vous consacrer pleinement au trading, si cette activité vous fait réellement vibrer, si vous êtes vraiment passionné ! Si cela fait déjà un moment que vous êtes intéressé par le trading, vous devriez déjà avoir une idée assez claire pour répondre à la question. En revanche, si vous êtes totalement novice en matière de trading mais que cette activité vous intrigue, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous.

Donc bien évidemment, l’idée n’est pas de commencer le trading et de pouvoir en vivre tout de suite, ceci est bien sûr impossible à moins que vous ayez un talent surhumain. Le but est de pouvoir se dégager le temps nécessaire pour travailler le trading au quotidien sur une durée d’un an minimum, d’où l’intérêt de cesser tout autre activité. Mais si je quitte mon emploi, je n’aurai plus aucun revenus ??? C’est exact, et c’est pour cela qu’il va vous falloir économiser de l’argent !

Le trading doit se travailler dans les meilleures conditions

En 2016, lorsque j’ai entamé ma formation de trading, l’idée de devenir trader était ancré dans mon esprit. Je dois bien l’avoué, j’avais l’avantage de ne travailler que le matin (de 3h00 à midi), ce qui me laissait tout l’après midi (au détriment de ma sieste habituelle) pour travailler sur la formation et sur les marchés US par la suite (qui ouvrent à 15h30 en France).

j’ai donc rapidement compris que la fatigue s’accumulant très vite à force d’enchaîner des journées de 15/16 heures, je me devais de prendre des mesures afin de pouvoir travailler le trading dans de bonnes conditions une fois la formation terminée. N’ayant à l’époque que moins de 1000€ d’économies, j’ai dû réfléchir à un moyen de me constituer le plus rapidement possible un capital de 10000$ afin d’être en mesure de trader en réel le moment venu. Par ailleurs, je voulais également me mettre dans les meilleures conditions possibles en supprimant ces matinées de travail au moins pour un an.

L’argent se trouve dans votre budget !

La première chose que j’ai faite a été de mettre notre budget (j’ai la chance d’avoir une femme et donc une seconde source de revenus) sur la table et de supprimer toutes les dépenses mensuelles superflues d’un côté, et d’en réduire certaines de l’autre. Vous verrez qu’il est possible de faire de belles économies en procédant de cette manière, voici concrètement les actions que j’ai effectué.

  • Suppression de l’abonnement Canal+ : +25€/mois
  • Suppression de l’abonnement Netflix : +10€/mois
  • Réduction de mon forfait orange : +20€/mois
  • Réduction de l’assurance de la voiture (tout bien réfléchi, être en « tout risque » pour un véhicule qui a plus de 10 ans ne sert pas à grand chose : +10€/mois
  • Suppression des vacances annuelles habituelles et autre loisirs (restos etc…) : + ≈2500€/an
  • J’ai eu la chance que la conjoncture m’offre également l’opportunité de renégocier notre crédit immobilier et ainsi de réduire les mensualités : + 100€/mois

Ceci me permettait donc de tabler sur une économie de 4500€/an. J’avais donc prévu environ deux ans pour établir mon capital de trading de 10000$ (8500€ m’ont suffit avec le taux de change) et environ 3 ans supplémentaires pour me permettre de prendre une année sabbatique.

La vie apporte même parfois des coups de pouce

Dans les faits, les circonstances ont fait que cela a été bien plus rapide. J’ai revendu du matériel de musique et j’ai été victime d’un accident de travail qui m’a conduit à un an d’arrêt de travail avec un salaire 100% couvert par la CPAM et en plus le remboursement à 100% de nos loyers de crédit immobilier par l’assureur du prêt (d’où l’intérêt d’avoir une bonne assurance lors de la contraction d’un crédit immobilier). « Grâce » à cela, à la fin de mon arrêt de travail en mai 2018, j’ai pu directement démissionner.

L’idée ici est de bien vous faire comprendre qu’il est possible de quitter son job pour se concentrer sur le trading. Mais pour cela, combien seront capable de se priver de toutes ces choses superflues mais auxquelles nous sommes en général fortement dépendant ? Très peu bien évidemment. Et je ne suis pas forcément différent des autres, donc comment ai-je eu le courage de faire tous ces sacrifices ? Tout simplement car ma passion pour le trading était et est bien plus forte que tout le reste, j’ai développé une vrai vision de ma vie future avec de vrais objectifs et c’est ce qui fait toute la différence.

Ne laissez rien au hasard !

Bien évidemment il est possible qu’une année ne suffise pas pour vous permettre de dégager des revenus en trading, c’est pourquoi il est important d’intégrer cette éventualité dans votre plan. Dans mon cas ce fût simple, en tradant les actions US il me serait tout à fait possible de trouver un emploi à mi-temps en travaillant le matin et ainsi permettre d’assurer une source de revenus suffisante pour couvrir le déficit budgétaire mensuel. D’où l’intérêt encore une fois d’avoir serré la vis des dépenses, car non seulement ça m’a permis d’économiser de l’argent pour pouvoir me consacrer au trading sur une longue période, mais en plus cela réduit considérablement les besoins financiers pour payer les factures.

Le plus dur encore une fois pour y arriver est d’avoir cet état d’esprit qui consiste à dire: « je me sacrifie à court terme pour pouvoir me réaliser et faire ce qui me plaît vraiment à long terme ». Regardez ce qu’il se passe avec les gilets jaunes, ces personnes qui réclament du pouvoir d’achat. Ils déclarent ne plus avoir assez de leur salaire pour combler leurs dépenses, mais le problème il est le même pour la grande majorité des gens. On vit au jour le jour sans se soucier de l’avenir avec pour habitude de dépenser l’argent que l’on gagne car on se dit toujours pour se consoler que l’argent c’est fait pour être dépensé. L’argent n’est pas fait pour être dépensé n’importe comment mais est un levier qui permet à chacun, si il le veut bien, de réaliser ses rêves, d’aider les autres, de servir les causes qui lui tiennent à coeur, etc… Quand j’étais salarié avant de m’intéresser au trading je me suis posé la question suivante: « Comment me sentirai-je lorsque j’aurai 60 ans si je continue ma vie telle qu’elle est ? » Le sentiment indescriptible que j’ai eu à ce moment là m’a tout simplement obligé à revoir mes plans… Essayez vous verrez.


thinpaperback_795x1003

Dans cet ebook « Psychologie en trading » (100% gratuit), je t’offre l’occasion de gagner du temps en partageant avec toi les 6 erreurs liées à la psychologie qui m’ont pris du temps à réaliser avant de pouvoir travailler à les corriger… Pour chacune d’elles, je t’explique comment les éviter afin que toi aussi, tu puisse enfin briser les chaînes qui empêchent ta performance de décoller ! À tout de suite 😀

Recevoir mon guide gratuit !


LECTURE CONSEILLEE :

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s