Le RSI, l’indicateur de base pour de nombreux adeptes de l’analyse technique

Lorsque l’on parle d’analyse technique, il y a un tas d’indicateurs techniques qui entrent dans le cadre de la définition de ce terme. Certains sont bien évidement plus populaires que d’autres et c’est notamment le cas du RSI (relative strenght index) qui est suivi par une immense majorité de traders et même d’investisseurs. Cet engouement est justifié, voyons pourquoi…

Un indicateur simple à lire

La force première de cet indicateur est sa simplicité de lecture. En effet, cet indicateur étant borné, il sera très facile de repérer les périodes où le marché est tendu grâce aux zones de surachat et de survente, et celles où le marché est neutre grâce à la zone de neutralité. Nous verrons bien sûr tout cela en détail plus loin.

Comment est-il calculé ?

J’aimerais précisé que sa méthode de calcul n’est pas nécessaire à connaître par coeur pour être capable de le maîtriser, ce qui est valable pour n’importe quel indicateur d’ailleurs puisque il suffit d’apprendre à savoir les lires. Mais je tiens à ce que cet article soit complet donc voici sa formule:

RSI = 100 – (100/(1+RS*))

*RS étant la moyenne des clôtures haussières sur X périodes divisé par la moyenne des clôtures baissières sur X périodes. (À savoir que le nombre de périodes est un des paramètres réglables du RSI.)

Les zones de neutralité/surachat/survente

Comme je l’ai dit précédemment, le RSI est un indicateur borné et permet donc d’être utilisé pour détecter rapidement les tensions existantes sur le marché.

Le RSI figure parmi les oscillateurs et fluctue entre O et 100. Lors d’une tendance haussière, ce dernier monte et tend vers 100 alors que dans une tendance baissière il tendra vers 0. Le niveau intermédiaire des 50 défini ce que l’on appel la zone de neutralité, qui marque un combat équilibré entre les acheteurs et les vendeurs.

Illustration indicateur RSI
Indicateur RSI | Source: prorealtime.com

Les zones de surachat/survente seront observées en plaçant deux lignes horizontales, l’une sur le niveau des 70 et l’autre sur le niveau des 30. Vous l’aurez compris, un RSI se situant entre 70 et 100 est en situation de surachat. À l’inverse, il est en situation de survente lorsqu’il se situe entre 0 et 30. Il est important de noter que ces niveaux sont valables pour un RSI réglé classiquement sur 21 périodes et seront rétrécis sur des périodes plus courtes. Sur un RSI à 5 périodes par exemple, les niveaux seront ramenés à 90 (pour la zone de surachat) et 10 (pour la zone de survente). Bien entendu l’utilisation du RSI sur des périodes aussi courtes n’est réservé je pense qu’à une élite de scalpeurs de haut niveaux donc les réglages classiques seront retenus que ce soit pour un investisseur, un swing trader ou un day trader.

Le RSI en suivi de tendance

Dans une tendance haussière, le RSI évolue durablement au dessus de la borne des 50 et passera souvent en zone de surachat sans jamais remettre en cause la tendance en cours. Son retour sur la zone de neutralité indiquera les points bas du marché qui pourront être exploités par le trader afin d’initier des positions d’achat. Il en va bien entendu de même à l’inverse pour une tendance baissière.

Capture d’écran 2019-06-19 à 11.31.21

Le RSI en tant qu’indicateur contra-cyclique

Dans un marché sans tendance (en range), les zones de surachat/survente seront interprété comme un signal de vente/d’achat s’il est confirmé par la présence d’une résistance/support. Pour travailler ce genre de stratégie, le RSI sera réglé sur une période de temps courte, 5 périodes par exemple (voir image ci-dessous).

Capture d’écran 2019-06-19 à 11.44.30
Stratégie RSI 5 périodes + support/résistance | Source: prorealtime.com

La lecture du RSI plus poussée, à la manière des pros

La puissance du RSI ne s’arrête pas là et cet indicateur offre de nombreux autres signaux pertinents qu’il faut apprendre à lire si l’on souhaite l’exploiter de manière optimale comme le font les pros.

Les lignes de tendance

De même que sur le graphique des prix lui-même, le RSI se déplace souvent en dessinant une ligne de tendance. De ce fait, dans un marché en tendance, la cassure anticipé de sa ligne de tendance par le RSI signalera à l’opérateur un affaiblissement de cette dernière et une potentielle consolidation du marché en cours. Celui-ci profitera de ce signal pour prendre des bénéfices sur sa position mais jamais pour en sortir totalement car ce signal ne remet en aucun cas en cause la tendance en cours.

Capture d’écran 2019-06-19 à 12.06.15
Ligne de tendance sur RSI | Source: prorealtime.com

Le concept puissant des divergences

Les divergences du RSI par rapport au graphique offrent de puissants signaux pour celui qui maîtrise ce concept.

En effet, dans un marché évoluant en tendance marqué depuis un certains temps, des divergences sur le RSI apparaîtrons souvent sur les extrêmes. Ces signaux induirons d’ailleurs beaucoup de traders novices en erreur, ces derniers interprétants ces signaux comme un retournement effectif du marché alors que ce même signal n’a pas encore été validé.

Dans un marché haussier, la divergence baissière se traduit par un marché faisant un point haut plus haut que le précédant alors que le RSI dessine un point haut plus bas que le précédent. Inversement, dans une tendance baissière, la divergence haussière apparaît lorsque le marché fait un point bas plus bas que le précédent alors que le RSI dessine un point bas plus haut que le précédent.

La divergence baissière (haussière) ne sera semi-validé qu’en cassure de la droite passant par le précédent point bas (haut) sur le RSI (droite appelée également failure swing). Ce signal précurseur de retournement pourra être pris en compte pour sortir partiellement ou totalement d’une position acheteuse (vendeuse) mais jamais pour initier une position vendeuse (acheteuse). Le signal de retournement sera définitivement validé seulement en cassure de la zone de neutralité qui a supporté le marché durant toute la tendance (ligne qui se situe en général entre 40 et 50 pour une tendance haussière et entre 50 et 60 dans le cas d’une tendance baissière).

Vous voyez que le RSI offre un panel de signaux pour l’opérateur qui a appris à le lire en profondeur. Chaque signal ne doit bien évidement pas être utilisé n’importe comment mais doivent être intégrés intelligemment dans une stratégie solide. Il ne faut jamais oublier non plus qu’un indicateur technique à lui seul ne pourra jamais être considéré à 100% comme un donneur d’ordre d’achat ou de vente. Avant d’initier une position, il est impératif d’avoir toujours un maximum de convergences entre plusieurs indicateurs techniques ainsi qu’avec le comportement du graphique boursier en lui-même.


L’ouvrage de Thami Kabbaj L’Art du trading ainsi que celui de Bernard Prats-Desclaux Stratégies de marchés m’ont servis d’appui à la rédaction de cet article.

41D0uf2ZdDL._SX321_BO1,204,203,200_        51ab0sdnABL._SX320_BO1,204,203,200_


Articles complémentaires:


thinpaperback_795x1003

Dans cet ebook « Psychologie en trading » (100% gratuit), je t’offre l’occasion de gagner du temps en partageant avec toi les 6 erreurs liées à la psychologie qui m’ont pris du temps à réaliser avant de pouvoir travailler à les corriger… Pour chacune d’elles, je t’explique comment les éviter afin que toi aussi, tu puisse enfin briser les chaînes qui empêchent ta performance de décoller ! À tout de suite 😀

Recevoir mon guide gratuit !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s