Les 2 paramètres à prendre en compte pour un money management costaud en trading

credit-squeeze-522549_640Le money management est au trader ce que le parachute est à l’aviateur… Une sécurité indispensable à sa survie. Il est clair que pour gagner de l’argent, le trader se doit d’accepter d’en perdre régulièrement, c’est inévitable. Pour cela, il va donc mettre en place un système qui lui permettra de préserver son capital un maximum en établissant des règles strictes et devra également s’infliger une auto-discipline d’acier afin de respecter ces dernières… Mais de quelles types de règles se compose le money management ?

1 – Préserver son outil de travail, le capital

Le perte maximum acceptée par position

La première règle que le trader devra mettre en place est celle qui consiste à se fixer une perte maximum à accepter par position. Il est bien évident que sur un capital de 50.000$ par exemple, le risque de perte maximum sur un seul trade ne sera pas de 10.000$ (20%) car il suffirait de 5 pertes d’affilés pour que le trader voit son capital décimé.

En règle générale, le risque établi par le trader se situera entre 0,1% et 5% de son capital suivant son style (day-trading, swing-trading, scalping) et de son niveau. Par exemple, il est fortement conseillé pour un débutant de commencer avec un risque minimum (0,1%) et de revoir progressivement son risque en fonction de l’évolution de son niveau.

En ce qui me concerne (day trading sur actions US), l’idée est de débuter avec 0,1% du capital risqué par position et de me fixer un objectif de 0,90% de performance hebdomadaire. Si cet objectif est réalisé durant 2 voire 3 semaines consécutives, alors le risque par position se verra évoluer de 0,1% à 0,15%, l’objectif hebdomadaire évoluant lui aussi en conséquence, et ainsi de suite…

achievement-18134_640Cette stratégie de money management permet de faire évoluer votre performance et donc votre capital de manière exponentielle mais ATTENTION, nous venons seulement de voir la première règle, à savoir la mise en place d’un risque maximum par positionnement, mais si vous faites 200 trades dans la journée en ayant perdu 80% de ces derniers, dans quel état sera votre capital ainsi que votre moral ?

La perte maximum acceptée sur différents horizons de temps

investment-2400559_640Une fois la perte maximum acceptée par trade bien définie, il sera fortement conseillé au trader de se fixer une limite de perte par jour, par semaine, et même pourquoi pas par mois. Encore une fois, avant même de penser à gagner de l’argent, il est indispensable de protéger un maximum et par tous les moyens son outil de travail, autrement dit son capital alloué au trading.

En fixant une limite de perte sur différents horizons de temps, le trader évitera de dilapider son capital dans le cas ou il entrerait dans un comportement d’irrationalité, de suractivité et donc de folie. N’oublions pas qu’un trader reste avant tout un être humain, d’où l’importance pour celui-ci de réaliser un travail psychologique et mental considérable avant même de prendre ses premiers trades. Je me souviens d’ailleurs que le premier module de la formation Master TKL que j’ai suivi était entièrement consacré à la psychologie, et c’est une fois en situation devant mes écrans que j’ai consciemment réaliser l’immense importance de cette partie, mais nous y reviendrons juste après…

no-987086_640Donc pour reprendre mon exemple personnel, au même titre que le risque fixé par position, la perte maximale sur les différents horizons de temps établie évoluera également en fonction de votre niveau. Pour ma part, avec un risque de 0,1% par trade, ma perte maximum journalière sera de 0,3%, ce qui m’obligera à retirer mes mains du clavier en cas de 3 pertes consécutives. Cette situation m’indique clairement que je ne suis pas au meilleur de ma forme ou bien que j’ai tenté de trader un marché mou et pas optimal ce qui dans tous les cas, m’amène à stopper net mon activité de trading pour la journée et à me remettre en question !

2 – Les indicateurs clés dans le suivit de la performance du trader

dial-icon-2797347_640.pngSi d’un côté il est indispensable de fixer des règles obligatoires pour la préservation de son capital, le trader devra également être capable de mesurer avec précision sa performance afin d’être conscient des critères sur lesquelles ils devra travailler afin de l’optimiser davantage.

Le pourcentage de réussite

Cet indicateur doit être en permanence connu par le trader. En effet, celui-ci lui indique clairement si ses trades gagnants sont plus nombreux que ses trades perdants et vice versa. Cet indicateur se calcul  simplement de la manière suivante:

%réussite = Nombre de trades gagnants / Nombre de trades TOTAL

Exemple: Un trader qui aura pris au total 76 trades dont 44 seront gagnants, aura un pourcentage de réussite de: 44 / 76 = 58%

L’ideal vous me direz sera d’avoir un pourcentage de réussite d’au moins 50% et je vous répondrai bien évidemment que oui, cependant un trader pourra également dégager une performance positive avec un %réussite inférieur à 50% mais pour cela son Pay Off Ratio (POR) devra être extrêmement costaud. Pas d’inquiétude, nous allons étudier cet indicateur juste après.

Pour ma part ainsi que pour une logique majorité des traders, le %réussite à soutenir sur la durée sera d’au minimum 55/60% ce qui veut dire que la majorité des trades sont gagnants ce qui valide l’efficacité de la stratégie de trading en ce qui concerne le positionnement et pour être plus précis, le timing d’entrée de chaque trade.

Toutefois, s’il est possible de dégager une performance positive avec un %réussite inférieur à 50%, il est également possible d’avoir une performance négative avec un %réussite supérieur à 50%… Pourquoi ? Encore une histoire de POR. Mais qu’est-ce que ce fameux POR ?

Le Pay Off Ratio (POR)

Cet indicateur est également très important pour le trader car celui-ci lui révèlera si ses gains en moyenne sont plus élevés ou moins élevés que ses pertes moyennes. Cet indicateur se calcul de la manière suivante:

POR = Gains moyens / Pertes moyennes

Exemple: Un trader à gagné en moyenne 76$ / trade et perdu en moyenne 62$ / trade, son POR est donc de 76 / 62 = 1,23

Vous remarquerez donc que l’idéal sera de maintenir un POR supérieur à 1 ce qui validera la stratégie en matière de gestion de position du trader car en effet, cela signifie que le trader gagne en moyenne sur chaque trade gagnant plus qu’il ne perd sur chaque trade perdant. Cependant, au même titre que pour le %réussite, il est possible de générer une performance positive avec un POR inférieur à 1 et vice versa, négative avec un POR supérieur à 1, d’où l’importance, vous l’aurez compris, de maintenir un juste équilibre entre ces deux indicateurs, le %réussite et le POR.

L’idéal en ce qui me concerne afin d’entretenir une performance intéressante sera de maintenir une bonne stabilité des deux indicateurs en visant un %réussite d’au moins 60% avec un POR d’au moins 1,50. Ceci étant dit, c’est bien malheureusement plus facile à dire qu’à faire !

play-1014042_640En effet, à court terme ces deux indicateurs risquent d’être volatiles ce qui est normal et je m’explique: En analysant votre performance chaque semaine, les chiffres révélés par les indicateurs seront parfois plus bas, bien plus bas, plus haut ou bien plus haut que la semaine précédente ou celle d’avant. L’important sera donc de travailler et d’adapter sa stratégie en permanence afin de maintenir et de stabiliser ces indicateurs au niveau souhaité sur le long / très long terme.

En conclusion

Encore une fois ce n’est bien évidemment pas la seule manière de construire un money management et de suivre sa performance en continue, d’autant plus que cela peut dépendre non seulement de votre style de trading mais également de votre personnalité et votre aversion au risque.

Cependant pour un day trading sur action US, ce qui est mon cas, cette méthode est particulièrement efficace pour une personne qui comprend l’importance de préserver son capital avant de viser la performance.

Gardez bien en tête que le trading c’est comme le business, l’argent ne tombe pas du ciel ! Il est donc primordial dans un premier temps d’apprendre à l’apprivoiser petit à petit et à s’en servir intelligemment, sinon c’est l’argent qui se servira de vous…  Seul le travail paye à long terme ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une longue vie prospère dans le monde du trading !

Débuter en trading… Spécialisez-vous !

Vous sortez d’une grosse formation solide en trading en ayant étudié divers styles et diverses techniques ? Le temps est venu désormais de faire un choix et de vous spécialiser sur un seul type de marché ! Un chirurgien ne peut pas être cardiologue et neurologue à la fois, en trading c’est la même chose. Mieux vaut être excellent sur un type de marché que moyen sur plusieurs…

Essayer pour se décider

question-mark-1019993_640La première question à se poser lorsque l’on met un pied dans le monde du trading est : que vais-je trader ? Les actions ? Le forex ? Les futures sur indices ? Les crypto-monnaies ?… Il est tout à fait normal d’hésiter mais c’est surtout très important de faire un choix. Donc le meilleur conseil que je puisse vous donner à ce niveau là va être tout simplement d’essayer.

Cela peut vous sembler long et fastidieux mais si vous n’avez vraiment aucune préférence et aucune idée des avantages et inconvénients des différents marchés en ce qui vous concerne, c’est la seule manière de pouvoir réellement vous faire une vraie opinion. L’avantage à notre époque est de pouvoir s’essayer sur n’importe quel type de marché à moindre frais avec un capital fictif, ce que l’on appel les comptes démo, donc il n’y a pas de raison dans un premier temps qui vous empêche de toucher un peu à tout.

Il n’est pas non plus nécessaire de consacrer toute une année pour vous tester sur les différents types de marché qui vous intéressent, vous pouvez très bien par exemple faire deux semaines sur le forex puis les deux suivantes sur les actions US etc… L’important est de faire vos tests les uns après les autres et non en même temps afin de rester focus et bien analyser le marché en question à chaque fois, en notant sur une feuille les avantages dans une colonne et les inconvénients dans une autre.

Ces avantages et inconvénients pour vous peuvent être sur ce que vous ressentez (ressenti au niveau du stress, des émotions etc..), au niveau des horaires de marché, de la rapidité du marché etc… Chaque point sera perçu d’une manière différente en fonction de chacun, suivant votre état d’esprit, votre comportement, votre mental, votre emploi du temps, donc vous seul êtes réellement capable de décider ce qui vous conviendra le mieux.

Travailler, travailler, puis travailler encore…

buffalo-1822581_640-minIl est clair que, comme n’importe quel métier, la connaissance théorique est une base indispensable, mais ensuite c’est bel et bien le travail et l’expérience qui fera la différence entre un trader moyen et un bon trader. S’il y a bien une chose que vous devez absolument garder en tête, c’est que rien n’est jamais acquis, aucune journée ne se ressemble et aucune martingale n’existe sur les marchés financiers.

Donc une fois votre marché idéal choisi, un travail de longue haleine (durée indéterminée, cela peut être 6 mois, 1ans, 2 ans… en fonction de chacun) vous attends ! Inutile de penser aux millions de dollars que vous pourriez amasser en commençant à trader avec votre propre capital et garder la tête sur les épaules en trouvant un courtier qui propose d’ouvrir un compte démo pour trader le marché qui vous concerne avec de l’argent fictif. Vous verrez très rapidement que vous aurez bien fait de le faire…

En effet, bien qu’ayant « bouffé » une multitude de graphiques à travers la formation, le premier jour face au marché en live, les choses sont totalement différentes. Bizarrement on a l’impression de tout oublier ce que l’on a appris et on se met à trader n’importe quoi n’importe comment… Rassurez-vous c’est tout a fait normal, après tout, un enfant sera toujours tout excité de jouer avec son nouveau joujou le premier jour. Cela vous permet de vous familiariser avec le passage d’ordres avec la plateforme et de recueillir vos premières sensations, bonnes ou mauvaises.

Mettre la théorie en pratique

doctor-650534_640-minPour reprendre l’exemple du chirurgien qui a choisi la cardiologie comme spécialité, après avoir acquis toute les connaissances théoriques nécessaires, il va pratiquer, pratiquer et pratiquer encore sur des mannequins afin d’acquérir les automatismes et l’expérience exigé avant de risquer la vie d’un patient fait en chair et en os. En trading, le principe est le même, le capital fictif de votre compte démo est votre mannequin sur lequel vous aller pratiquer avant de risquer non pas la vie d’un patient mais votre capital financier réel.

notepad-1312280_640-minUne chose très importante à faire lors de cette phase pratique sera de tenir un journal de trading dans lequel, après chaque séance, vous noterai vos trades gagnants, vos trades perdants, pourquoi vous avez gagné, pourquoi vous avez perdu, si votre stratégie à bien été respectée et votre money management également. Toutes ces données sont importantes à analyser afin que votre cerveau repère petit à petit automatiquement ce qui fonctionne et se qui ne fonctionne pas en situation ; les situations où il faut éviter de se positionner, les situations où les probabilités sont le plus en votre faveur etc… Tout ceci varie en fonction des différents marchés, d’où l’importance encore une fois de se spécialiser sur un seul type de marché afin de ne pas embrouiller votre cerveau.

Un travail régulier pour une évolution exponentielle

Autre chose importante, la régularité ! Si vous souhaitez vous lancer dans le day trading par exemple (peu importe le marché), vous devez être présent quotidiennement sur les marchés et non pas faire deux jours de trading sur une semaine, puis quatre la suivante, puis une seule celle d’après… Pour devenir un pro, il faut faire comme les pros et travailler le plus régulièrement possible. Par exemple, si vous n’avez que deux jours par semaine de disponible ou bien que quelques minutes par jour à cause de votre emploi à plein temps que vous avez à côté, alors sans doute est-il préférable pour vous d’opter pour un swing trading. Votre temps disponible est d’une très grande importance dans le choix du style de trading que vous adopterez ainsi que le marché.

Donc surtout, ayez une vision long terme avant de vous décidez car le style de trading et le marché choisi doivent impérativement s’adapter à votre style de vie, je tiens vraiment à insister sur ce point car si vous travaillez sur un marché pendant plusieurs mois et qu’à un moment donné vous réalisez que certaines contraintes liées à ce marché entraînent un gros déséquilibre dans votre vie, certes, vous pourrez basculer sur un autre type de marché plus adapté, cependant il vous faudra tout reprendre de zéro. Mieux vaut tout mettre à plat dès le départ et avoir une vision de votre vie sur plusieurs années pour faire un choix optimal.

D’autres infos pour vous aider:

Vous trouverez dans cet article dont je suis l’auteur des idées de courtiers sérieux en fonction de votre style de trading et de votre marché.

Dans celui-ci je dévoile toutes les pièces détachées de ma station de trading que j’ai montée moi-même (enfin… c’est plutôt mon frère qui a fait le boulot…), cela peut vous inspirer et surtout vous éviter d’investir bêtement dans les stations de trading vendues toute faites à 5000€, la mienne est aussi performante et m’en a coûté moins de 1500€…

Bon courage, travaillez bien et tous mes voeux de réussite dans votre activité de trading :=)

 

Quel courtier pour quel style de trading?

En trading, une des choses les plus difficiles dans la mise en place de son système de travail va être le choix du courtier avec lequel vous allez vous engager à travailler. Il est vrai que ouvrir un compte de trading aujourd’hui est bien plus long qu’auparavant voire impossible chez certains si vous ne respectez pas leurs conditions requises au préalable.

Bref, vous l’aurez compris, le but de cet article est bien évidemment de vous faciliter la tâche en vous présentant les courtiers les plus sérieux dans ce domaine, les plus compétitifs au niveau des commissions, et les mieux adaptés à votre style de trading.

Avant toute chose, il me semble important de rappeler que les 4 principales qualités à rechercher chez un courtier vont être:

  1. Son sérieux, sa notoriété;
  2. Des frais de transactions faibles (surtout pour les day traders qui effectuent de multiples transaction dans une même journée)
  3. Un support client rapide et efficace
  4. Une plateforme de trading fonctionnelle et simple d’utilisation (même si pour un débutant, les plateformes de trading vous paraîtrons toutes compliquées au début)

Trader sur actions US ?

Il est tout à fait logique que je commence avec le style de trading qui m’est le plus familier, étant moi-même trader (day trader plus exactement) sur actions américaines depuis près de 2 ans. Donc pour ce style de trading, je vous recommande fortement l’un des deux courtiers suivant:

1 – Interactive Broker (Américain)

interactive broker

Voici le courtier le plus réputé qui sans surprise comptabilise le plus de clients. Vous êtes assuré avec Interactive Broker d’être au top niveau en ce qui concerne la sécurité de votre argent (attention, votre argent ne peut jamais être en sécurité à 100%, que ce soit à la banque ou autre, les risques de crise économique ne sont jamais à écarter même dans le meilleur des mondes) ainsi que les commissions qui sont extrêmement compétitives.

Cependant, certaines contraintes sont à noter…

Un minimum de 10.000$ est nécessaire pour espérer ouvrir un compte chez Interactive Broker et un minimum de 25.000$ si vous souhaiter pratiquer le day trading. Cela peut paraître injuste mais cette mesure épargne certainement certaines personnes  d’un massacre financier…

Sachez tout de même qu’il est également possible d’ouvrir un compte avec 5000$ seulement si vous décidez de passer par un intermédiaire/partenaire comme ProRealTime par exemple.

TWS, la plateforme à éviter à tout prix…

TWS
Plateforme TWS de Interactive Broker

Ensuite, si vous souhaitez faire du day trading, oubliez la plateforme de trading de chez Interactive Broker (plateforme nommée « TWS« ) qui est une véritable usine à gaz à prendre en main (on ne peut pas tout avoir), notez donc qu’il vous faudra utiliser une plateforme spécialisée qui offre la possibilité d’y connecter votre compte Interactive Broker.

dastrader
Plateforme DasTrader (n’est pas un courtier)

Je recommande (et certainement la majorité des day traders également) la plateforme DasTrader qui est de loin la plus fiable et la plus intuitive à mon sens… C’est un budget mensuel supplémentaire mais croyez-moi ça en vaut la peine.

2 – TradeZero (Américain)

tradezero

Un deuxième courtier moins connu mais tout aussi efficace que Interactive Broker est TradeZero. Ce courtier me satisfait depuis plusieurs mois avec des tarifs équivalents à IB voire plus intéressants dans certains cas, je m’explique…

Avec TradeZero, vous aurez la possibilité d’effectuer des trades gratuits, pour cela, il faudra remplir les conditions suivantes, loin d’être insurmontables:

  • Votre ordre devra être au minimum de 200 titres
  • Votre ordre devra apporter de la liquidité et donc être de type « limit« 

Exemple:

ge-image (1)
Level 2 TradeZero (Entreprise: General Electric)

Voici une fenêtre de level 2 chez TradeZero. Dans ce cas précis à l’instant de la capture d’écran, pour réaliser un trade gratuit vous devrez placer un ordre limit d’achat de 200 titres (minimum), au bid bien évidemment afin d’apporter de la liquidité au marché, ce qui correspond au prix de 24,83$ dans ce cas précis. Et donc inversement dans le cas où vous souhaiteriez shorter le titre, il vous faudra placer un ordre limit de vente de 200 titres (minimum) à l’ask au prix de 24,84$.

Attention cependant car ici nous parlons bien pour une seule transaction. Donc si vous décidez de sortir de votre position au marché, les commissions standards vous seront facturées, idem si vous sortez de votre position en plusieurs fois (100 titres + 100 titres par exemple) car les deux transactions ne respecterons pas les 200 titres minimum requis.

Pourquoi TradeZero vous offre le trade dans ce cas là?

Tout simplement car lorsque vous apportez de la liquidité au marché, certains ECN (Electronic Communication Network) rémunèrent votre bonne action en général proportionnellement au nombre de titre. Donc dans ce cas précis, TradeZero encaisse la rémunération de l’ECN et cela lui permet d’offrir à ses clients cette opportunité d’effectuer des trades gratuits.

Sachez par ailleurs qu’en règle générale, la rémunération de l’ECN lors d’un ordre limit est de 2$ pour 1000 titres.

Une plateforme au top

plateforme zeropro

Un des autres avantages (et pas des moindre) du courtier va être sa propre plateforme de trading. Équivalente à DasTrader dans les grandes lignes, inutile d’aller chercher ailleurs lorsque vous ouvrez un compte chez TradeZero car pour 79$ mensuels, vous pourrez profiter de la version professionnelle de leur plateforme (ZeroPro), bien moins cher que DasTrader qui n’est de toute façon pas liable à votre compte TradeZero.

Level 2, Time & sales, hotkeys… tout y est! Les flux sont stables et les ordres exécutés rapidement grâce à l’automatisation de la sélection du meilleur ECN disponible.

Petit bémol

Puisque personne n’est parfait, il y a bien une chose que je trouve vraiment, mais vraiment dommage avec ce courtier, c’est leur shortlist beaucoup trop limité… Un grand nombre de titres ne sont donc pas disponibles à la vente à découvert. À noter que ce problème n’existe pas avec Interactive Broker qui lui, permet de shorter 99,9% des titres US.

Portefeuille d’investissement et/ou swing trading sur actions ?

degiro

Dans le cas où vous souhaiteriez vous créer un portefeuille de titres ou bien trader les mouvements de fonds, je vous conseille le courtier DeGiro avec lequel j’ai travaillé plusieurs moi en swing trading avant de me focaliser à 100% sur le day trading US.

En ce qui concerne les commissions, ne cherchez pas trop loin car c’est celui qui propose les frais de transactions les plus faibles que je connaisse, notamment sur les actions. Juste à noter que les frais de connection aux différentes places boursières sont de 2,50€ par AN. Donc si dans l’année vous n’achetez que des titres cotés sur le NASDAQ par exemple, vous ne paierez que 2,50€… D’autre part le service client est très réactif et efficace.

Capture d_écran 2018-08-03 à 18.43.55Notez que je conseille uniquement ce courtier dans une optique investissement ou swing trading et surtout pas pour du day trading car leur plateforme totalement archaïque n’est pas du tout adaptée donc oubliez ! C’est très bien pour passer un ordre ou deux dans la journée sans être trop pressé et ça s’arrête là…

Trader sur devises ?

LMAX

Pour les adeptes du forex, LMAX est pour moi la meilleure solution. Ce n’est peut-être pas les mieux placés en terme de tarifs mais le compromis reste très raisonnable au vu de leur réputation irréprochable en terme de qualité de service. Ayant testé leur plateforme que quelques jours, je ne pourrai pas vous en détailler toutes les fonctions mais les principales sont là, voyez par vous même en testant leur plateforme.

Un grand avantage à noter, c’est leurs magnifiques graphiques (fournis par Multicharts)  qui permettent une bonne lecture et une bonne analyse chartiste et technique avec un panel d’indicateurs techniques qui n’ont rien à envier à PRT. Il me semble d’ailleurs que pour les traders souhaitant passer en réel avec LMAX, il est possible de passer directement par ProRealTime et de ce fait, passer vos ordres directement sur graphique mais à vérifier…

Cette vidéo pourrait vous intéresser…

Mes 8 éléments pour une station de trading de pro !

Une fois bien formé et prêt à débuter sa première expérience dans le grand bain des marchés financiers, un besoin matériel va nous être inévitable pour exercer notre activité de trader… la STATION DE TRADING !

La question que tout débutant se pose, quel budget y consacrer ?

Je vais être direct, clair et précis… Vous souhaitez trader dans des conditions professionnelles avec 500 euros en poche? Si tel est le cas, je vous conseille fortement de prendre votre mal en patience et d’économiser avant de vous rendre chez votre revendeur informatique.

N’oubliez pas que le principal outil de travail du trader (après le capital bien sûr), c’est sa station de trading, c’est grâce à elle qu’il sera capable d’utiliser les logiciels nécessaires à injecter des dizaines, des centaines et des dizaines de milliers d’euros quotidiennement! On sera tous d’accord sur le fait qu’un chirurgien ne va pas travailler avec un « kit complet du médecin » dégoté à bon prix sur AliExpress…

Entre 1000 et 1500€

Lisez attentivement cette partie car dans celle-ci je vais vous mâcher grandement le travail et vous éviter de très longues heures de recherches et de renseignements en informatique pour monter une station de trading au meilleur rapport qualité/prix.

Le premier conseil que je vais vous donner est celui qui vous fera économiser certainement le plus d’argent, à savoir MONTER VOTRE STATION VOUS MÊME ! Ça vous paraît peut-être insurmontable mais je vous assure que c’est un jeu d’enfant, le plus dur est de prendre la décision de se lancer. Vous trouverez une panoplie de vidéos sur youtube de gammers très heureux de partager dans les moindres détails les étapes à suivre pas-à-pas pour monter les différents éléments ensemble. Mais si vous cherchez bien, je suis prêt à parier que vous avez un proche qui a déjà monter son PC lui-même et qui se fera une joie de vous aider.

En ce qui concerne les éléments eux-même, je vais vous donner le matériel exact qui compose ma station de trading qui m’a coûté 1200€ écrans compris! Avant de vous rendre chez votre vendeur informatique, je vous assure qu’il est préférable d’avoir une idée bien précise du matériel que vous souhaitez acheter, cela évitera de vous faire dépouiller par le vendeur qui lui vous vendra du matos de gammer pour 5000€ si vous lui demandez juste de vous fournir le matériel nécessaire pour faire du trading, donc ne lui faites pas cette faveur

Le matériel nécessaire pour un rapport performance/prix optimal pour le trading

1 – La tour (35€)

IMG_0777La première chose dont vous aurez besoin, c’est la tour. C’est elle qui va contenir tous les éléments informatiques reliés entre eux. Une tour lambda à moins de 50€ suffira amplement (la mienne m’a coûté 35€), attention de ne pas prendre une tour compact qui n’aura pas la place d’accueillir les éléments nécessaires mais une tour tout simplement normale. Rassurez-vous, lorsque vous énumérerai le matériel que vous souhaitez monter à l’intérieur à votre vendeur, celui-ci saura vous conseiller sur les bonnes dimensions de la tour.

2- La carte mère (65€)

IMG_0779La carte mère est la pièce maîtresse d’un PC, c’est elle qui prendra en charge tous les périphériques de votre ordinateur (carte graphique, processeur, disque dur, etc…). J’ai opté personnellement pour la GIGABYTE GA-970A-DS3P (65€), attention cependant car si vous souhaitez monter un processeur INTEL, cela ne sera pas possible avec celle-ci qui ne prend en charge que les processeurs AMD (voire ci-dessous la partie concernant le processeur).

3 – Le processeur (99€)

IMG_0781Pour les adeptes et fans des processeurs INTEL, sachez que je partage votre admiration envers ce genre de matériel, cependant je vous arrête tout de suite, ça ne vous servira à rien pour votre activité de trading. Sans vouloir rentrer dans les détails, La différence entre les deux marques ne se voit plus aujourd’hui au niveau de la performance, en revanche c’est sur le prix que la différence se fait ressentir.

Donc pour ma part, j’ai intégré à ma station un AMD FX 6300 3,5GHZ 14MB 6-core (99€ – comptez au minimum 100€ de plus pour l’équivalent INTEL) qui fait son boulot à la perfection et est très largement bien assez performant pour l’utilisation qu’on en fait, nous les traders…

IMG_0778Notez qu’il vous faudra monter un ventilateur pour le refroidissement du processeur, veillez à en prendre un qui fasse le moins de bruit possible dans la limite du raisonnable, le mien est un COOLER MASTER HYPER 212X à 35€ et je ne vous cache pas que j’aurais préféré qu’il soit un peu moins bruyant mais ça reste correct donc à voire. Mais n’oubliez pas que vous resterez à côté de votre tour une grosse partie de la journée donc ce n’est pas un élément à négliger. Il peut être intéressant aussi d’avoir dès le départ une tour bien insonorisée pour ceux qui ont un budget un peu plus conséquent, c’est à vous de voir encore une fois…

4 – La carte graphique (160€)

IMG_0780Voici l’élément sur lequel vous n’aurez guère le choix que de vous diriger vers le rayon des gammers, la carte graphique. Je vous rappel que dans notre cas, nous souhaitons avoir 4 écrans sous nos yeux pour un comfort optimal durant les séances de trading donc, sachant que ceux-ci sont reliés directement à la carte graphique, il vous faudra pousser légèrement le budget afin d’en trouver une fournissant 4 sorties gérées en simultané.

J’ai donc moi-même monté une GIGABYTE GEFORCE GTX 1050 (160€), je vais faire court, performance au top, ne cherchez pas plus loin au risque de vous casser la tête inutilement. Sachez juste que 3 sorties sont en HDMI et 1 en DP mais demandez au vendeur, il vous fournira les cordons adaptés.

5 – La RAM/mémoire vive (29€*2)

La taille de la RAM fait souvent débat, certains vous dirons que 8GO suffisent amplement, d’autres vous dirons que 12 ou 16GO sont préférables pour éviter tout encombrement du processeur… Moi je fait partie de ceux qui pensent que 8GO suffisent amplement pour une station de trading qui ne sert qu’à trader bien évidemment, si vous souhaitez vous en servir pour faire du montage multimédia ou ce genre de chose, il est clairement évident que 16GO ne seront pas de trop.

Donc moi j’ai monté 2 RAM GSKILL DDR3 (DDR3 est le format supporté par la carte mère) de 4GO à 29€ chacune pour un total de 8GO et aucun souci à se niveau là sachant que moi je n’utilise ma station uniquement que pour trader, donc à vous de voir quel en sera votre utilisation pour adapter votre RAM en conséquence.

6 – Le/les disque(s) dur(s) (49€ + 49€)

En ce qui concerne le disque dur, je vais être rapide, je vous conseil fortement de monter comme moi un SSD de 120GB (KINGSTON 120GB SSDNOW UV400 à 49€) pour installer le système d’exploitation ainsi que les logiciels, cela permettra un démarrage de votre ordinateur bien plus rapide et l’ouverture des logiciels en un temps record comparé à un disque dur HDD lambda (Cliquez pour connaître la différence technique entre les deux).

Et pour tout ce qui est des sauvegardes fichiers etc… j’ai monté un deuxième disque dur  HDD cette fois-ci de 1TO (SEAGATE ST-1000 à 49€) pour être tranquil, mais si votre station ne vous sert vraiment qu’à trader, 500Mo suffiront amplement pour sauvegarder vos quelques fichiers excels et autres. À noter que la différence de prix est dérisoire donc pourquoi se priver.

7 – L’alimentation (49€)

Pour que vos éléments fraîchement montés puissent prendre vie à l’intérieur de la tour, il est préférable de les alimenter en électricité. C’est donc là qu’intervient le bloc d’alimentation.

Avec tous les éléments que je possède et que je viens de vous conseiller, une alimentation de 400W est le bon compromis, une alimentation supérieure ne servirais qu’à enrichir votre fournisseur d’électricité et je ne pense pas que ce soit votre objectif. Bien évidement, si vous ne monter pas votre station avec exactement les même éléments que moi, votre vendeur vous fournira le bloc d’alimentation le mieux adapté pour votre matériel.

8 – les écrans (99€*4) + support (139€)

IMG_0775

Libre à vous le choix des écrans, moi je suis ultra satisfait de mes 4 BENQ GW2270H de 21,5 pouces à 99€ pièce, la taille est optimale, le temps de réponse rapide et la résolution graphique au top donc aucune raison de balancer 1000€ de budget dans les écrans quand 400€ suffisent largement mais encore une fois à vous de voire si vous préférez avoir des écrans plus large.

Notez bien qu’en magasin, un écran de 21,5 pouce vous paraîtra minuscule mais une fois monté sur votre bureau, je vous assure que vous aurez l’impression d’avoir hériter d’un écran bien plus grand que celui vu en magasin, d’ailleurs peut-être avez vous déjà fait l’expérience avec votre téléviseur…

Il vous faudra également un support 4 écrans, libre à vous également le choix de celui-ci en fonction de vos envies d’agencement, le mien m’a coûté 139€, ça vous donne au moins un ordre de prix.

Un clavier, une souris et c’est parti ! (19,99€ le kit Logitech MK120)

IMG_0776

Rien de particulier à vous conseiller en matière de clavier et souris à part une choseutilisez du matériel FILAIRE et oubliez les claviers et souris sans fil car ce n’est pas une fois que vous serez en position sur un trade qu’il faudra changer les piles de la souris qui vient de vous lâcher, vraiment, ne laissez rien au hazard à ce niveau là.

Personnellement, je possède du matériel on-ne-peut-plus-simple qui fait parfaitement l’affaire. Certains vous conseillerons du matériel de gammer en vous vendant l’idée que ça vous permettra d’être plus rapide dans l’exécution de vos ordres mais franchement, une bonne organisation sera suffisante. Focalisez vous vraiment sur votre stratégie et votre tactique en matière de trading et ne vous prenez pas la tête avec de la fantaisie matériel, je vous assure que ce n’est pas cela qui fera grossir votre compte de trading.

Dernière étape, le système d’exploitation

Maintenant que votre station prête à l’emploi, il ne reste plus qu’à procéder à l’étape ultime, l’installation du système d’exploitation. Windows 7, 8 ou 10 c’est vous qui voyez, moi j’ai préféré privilégier la valeur sûr avec windows 7 qu’on ne présente plus, fonctionnel, léger donc fluide et simple à utiliser. Mais encore une fois, ça reste une question de feeling.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage dans la construction de votre outil de travail en espérant vous avoir éclairé un maximum!